vendredi 20 janvier 2006

La tourte muroise

Ahaha ! Je préfère mettre vite cette recette avant qu'on me la pique... Je connais au moins une cocotte qui en serait capable, non ? ;-)

Bon, alors loin de mes montagnes, loin de mon pays, je fais de la cuisine qui me rappelle mes contrées... A Noël, ma maman m'a offert un joli livre "Cuisine des Alpes Dauphinoises" et je dois dire que c'était le cadeau rêvé pour les expatriés que nous sommes. Je vous conseille vivement ce livre au passage, les recettes ont toutes l'air succulentes et les illustrations sont sublimes. Toutes nos Alpes sont bien représentées dans ces pages.

Bref, donc ma recette de la tourte muroise a pour vague inspiration celle présentée dans ce livre, mélangée à une autre. D'ailleurs, à bien y réfléchir, je ne connais personne en Matheysine qui fasse la tourte à la maison, on en trouve de très bonnes dans les boucherie/charcuterie de la Mure.

Mais si loin de La Mure, difficile d'en acheter le dimanche, en rentrant de ballade. Donc me voilà à essayer de mettre en pratique cette recette légendaire. Première adaptation, en Finlande on ne trouve pas de veau. J'ai remplacé par du poulet :( mais par pitié ne refaite pas ça, je pense que le veau est bien meilleur.... Bref, à la guerre comme à la guerre. La recette donc (avec du veau, petits veinards) :

pour 6 personnes:
"double"Pate brisée
300g de farine
200g de beurre
2 oeuf, sel poivre
+ 1 jaune d'oeuf ou un peu de crème fraiche pour dorer le dessus de la tourte, avant passage au four.
"double", car il faut assez de pate pour recouvrir la tourte (sinon ça serait pas une tourte)

je ne vous rappelle pas comment on fait une pâte brisée non ? Pensez qu'il faut la laisser reposer une heure avant utilisation. Et n'achetez pas une pâte toute faite, par pitié !

Farce
500g de veau,
500g de porc,
200g champignons de paris
25cl de vin blanc
3 oignons
thym, noix de muscade, laurier
100g d'olives vertes (dénoyautées de préférence)
petit lard (quantité à apprécier, selon les gouts)
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
sel, poivre

La recette est en deux temps: une marinade un soir. La cuisson le lendemain. On peut certainement raccourcir la marinade, en mixant un partie de la viande par exemple, mais je ne suis pas encore sûr que ce soit mieux. A arranger selon votre convenance...

Marinade: couper la viande en gros dés. Faites la mariner une nuit avec le vin blanc, le thym, la noix de muscade, le laurier, l'huile d'olive.
Le lendemain: faites revenir les oignons et le petit lard d'un coté, les champignons de l'autre. Mélangez tout ça à la viande. Remplissez un fond de tarte avec la pâte brisée. Versez-y la marinade (en enlevant le trop plein de jus). Recouvrez de la seconde moitié de la pâte et fermez bien hermétiquement. Faites un trou au centre, et badigeonnez soit du jaune d'oeuf soit de la crème fraiche (sur la photo c'est avec de la crème fraiche, ça évite d'avoir un blanc d'oeuf dont on ne sait jamais quoi faire). Enfournez une heure à 200°C.

Après cuisson, ça ressemble à ça :

8 commentaires:

pimousse au chèvre a dit…

On va vous dire le résultat ... nos papilles attendent 19h ce soir... RALALALALAHHHHHHH et vous, vous attendriez combien de temps ??

cocotte en chocolat a dit…

ohlala ! Félicitations les amis, elle est magnifique et me fait très envie : pas de ça à Strasbourg non plus :-) Je pense que je la tenterais bientôt moi !!! Je crois que ma maman l'a ce petit livre d'ailleurs !
Bon, trop d'éloges tuent l'éloge Lio non ? Alors je relève une petite faille dans ta recette : les olives tu les mets où ? Dans la marinade ? à revenir avec oignon et lard ? avec les champignons ? ou alors tu avais vraiment oublié de les mettre et c'est pour ça que tu as fait un trou sur le dessus ;o) ?

cocotte en chocolat a dit…

alors, vous avez dû la manger là... elle était bonne ? comme celles de La Mure achetées après une rando ? Meilleure ? Là je ne vous croirais pas: les recettes de terroir sans terroir, il leur manque forcément le terroir ! :o/

Le vilain barbu des montagnes a dit…

délicieuseuhhhhhhhhhh, on l'a toute mangée à 4 (soit 250g de viande chacun, j'ai le bide qui va exploser). Elle était comme dans mes rêves, soit aussi bonne que celles de La Mure. En fait les olives sont à coupées en rondelles, à mélanger avec tout avant de l'étaler sur la pâte. Petit truc aussi c'est de cuire les oignons et de rajouter 1dl de vin blanc avec pendant la cuisson une fois qu'ils sont dorés.

cocotte en chocolat a dit…

hhmmm, vous avez dû vous régaler ! Merci pour les précisions Lio !

Pascale la Péquelette a dit…

Pfff, à côté la poutine c'est duper léger...

Simon a dit…

Yo "...!"

Marianka a dit…

Cette tourte est une pure merveille.... Loin de la mure ou tout près, c pareil.... Suffit de visualiser dans sa tête nos montagnes, et ça marche, on y est....moi aussi je suis une expatriée, toujours amoureuse de ce coin si spécial...