mardi 13 décembre 2005

La poutine

Héhé...

Bon alors par où commencer cette fantastique recette.... Pour ceux qui ne connaissent pas c'est québécois. Voici l'ingrédient indispensable


J'ai fait ma poutine avec les ingrédients suivants : des frites surgelées qui cuisent au four, des saucisses bien industrielles et de la mozzarelle. Les québécois mettent du fromage en grain, c'est du fromage frais qui, comme le dit si bien la légende, fait crouic crouic sous la dent (si si je vous assure, j'ai vérifié). A défaut la mozza c'est pas si pire... Petite photo de famille :


Bon ben maintenant tout le monde sait où je fais mes courses...
Vous voulez la recette, hein ? avouez...
Mettre au four les frites, mieux au four micro-onde avec fonction crisp, ça va plus vite... Si vous voulez vous pouvez faire de vraies frites, mais au point où l'on en est autant continué dans le "acheté tout prêt". Faire chauffer les saucisses (là débrouillez-vous en suivant les instructions de l'embalage). Mettre à chauffer dans une casserole de l'eau et de la poudre de perlimpimpin à poutine (pareil faut lire l'embalage), perso j'en met la moitié du sachet parce que l'on est que 2 (ben oui c'est important à savoir). Faut touiller parce que ça épaissit pas mal et puis faut surveiller pour pas que ça devienne à la limite du solide (on ne rigole pas, ça arrive).


Ensuite, mettre dans un plat les frites, couvertes de saucisses en tranche et de morceaux de mozza. Napper le tout délicatement de sauce brune...


Ca donne envie, non ? Bon appétit !!!

3 commentaires:

Le vilain barbu des montagnes a dit…

bon alors:
1- c'est pas malin parce que les sachets de poutine c'est pas facile a trouver (en France ou en Finlande)
2- c'est bleurg quand meme... :-( Je sais que c'est bon, mais ca fait baisser la note "esthetique" de ce site (quoi cette note esthetique n'existe pas?)

Pascale la Péquelette a dit…

quelle note esthétique ???
Au moins ma recette :
1. y a des photos
2. certaines photos ont même été prises par un professionnel
Héhé...

cocotte en chocolat a dit…

Ah oui ! je comprend mieux la compet' de recettes débiles mentionnée en d'autres lieux... Pour le lauréat je ne cherche plus ;-)
Et euh, si je puis me permettre, "ils le mangent çaaaaaaaaaaa ?!"
Et oui pourtant... Finalement pourquoi pas hein, au diable la diététique esthétique !
Et d'abord, moi aussi j'ai mis des photos...