vendredi 10 mars 2006

Cheesecake ensoleillé

Depuis quelques temps j'avais envie de mangue, d'abord à cause de ma soeur chez qui la saison des mangues commence et qui s'en régale, même si "elles sont encore pas données pour l'instant" : plus d'un kilo pour l'équivalent d'un euro ! rhaaaaaaaaa... pas données qu'elle dit !!! ensuite parce que comme pas mal de blogoculinophiles je me suis un jour retrouvée nez à nez avec ça, enfin parce qu'en ce moment il pleut, c'est tout gris et qu'une mangue c'est plein de soleil...
Et puis une petite promo est tombée à pic jeudi matin dans mon magasin fétiche et a fini de me convaincre (même si on était bien loin du kilo pour un euro ! mais bon elles nous viennent de pays lointains où il fait chaud...)

Bien, maintenant, comment profiter au mieux de mes mangues ? C'est sûr qu'elle avait l'air terrible cette tarte, mais moi j'avais déjà prévu de faire un cheesecake pour ce week-end... Alors ? Les deux ? Quand même, c'est un peu trop non ? Comment me sortir de ce dilemme !!!

Alors voilà, à partir de mon dernier petit livre, mentionné , j'ai concocté un merveilleux cheesecake à la mangue que je vous invite à essayer au plus vite !


Voici la recette :

Pour la pâte :
- 150 g de biscuits spéculoos
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe bombée de noix de coco râpée
- 1 pincée de sel

Pour la crème :
- 350 g de fromage frais (St Moret)
- 250 g de Ricotta
- 3/4 d'une grosse mangue bien mûre
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 75 g de sucre
- 3 oeufs

Pour le nappage :
- le 1/4 restant de la mangue
- le jus d'1/2 citron
- 2 cuillères à soupe de sucre

- noix de coco râpée pour décorer

Préparer la pâte en écrasant bien les spéculoos (les mettre dans un sac de congélation et les broyer à l'aide d'un rouleau à patisserie, ou les mixer) et en les mélangeant à l'huile, au sel et à la noix de coco râpée. Répartir ce mélange sur le fond d'un moule rond à fond amovible ou sur un plat de service, à l'intèrieur d'un moule à charnière ou d'un cercle à patisserie.
Enfourner à 180° pendant 10 à 15 minutes.

Préparer la crème en fouettant les fromages ensemble avant de leur ajouter la chaire de mangue finement mixée avec le jus de citron, puis le sucre et enfin les oeufs. Bien mélanger au fouet pour obtenir une crème onctueuse bien homogène.
Verser la crème sur la pâte de spéculoos (toujours encadrée du cercle) et enfourner une heure à 140°. Laisser encore une demi heure dans le four fermé éteind puis entrouvir le four jusqu'à refroidissement. Démouler avant de réserver au frais.

Préparer le nappage en mixant le reste de mangue et de jus de citron avec le sucre.
Réserver au frais.

Une heure avant de servir (de préférence le lendemain de la préparation), recouvrir le cheescake de nappage, soupoudrer de noix de coco râpée et remettre au frais...

... ça y est, après cette longue attente, vous pouvez enfin savourer ce cheesecake et sa jolie couleur soleil !

Une petite part ?

9 commentaires:

CoinCoin a dit…

Ce cheesecake est à tomber !

cocotte en chocolat a dit…

Oui, il l'était ! Tellement que je suis tombée dedans et que j'ai eu du mal à en sortir ;o)

Reinefeuille a dit…

Huum moi qui adore la mangue, j'en bave devant mon clavier !!

lilizen a dit…

pour moi ce sera une grosse part!
quel bonheur!
et quelle couleur!

stefanyyy a dit…

Hum alors ca c'est un cheese cake original, speculoos et noix de coco c'est une bonne idée, je suis dans ma période cheese cake alors il sera très prochainement à notre table, merci

Cathy a dit…

Wouah ! Alors là je dis bravo : mangue et noix de coco dans un cheesecake ça m'a l'air dé-li-cieux !

Anonyme a dit…

Voilà un endroit où publier la recette et les photos de la tartifruit... dans la rubrique
"La chimie nous joue des tours" ou "Soyons fous" ou "Qui ne tente rien... ne rate rien".

M

cocotte en chocolat a dit…

hmmm, quel est ce "M" mystérieux qui s'aventure par ici ? Je crois avoir une petite idée :o)
C'est vrai que la tartifruit aurait sa place ici mais le principal intéressé ne semble pas beaucoup y tenir... pourquoi ? un mystère de plus ! Une question de confidentialité peut-être ? il est vrai que le processus de fabrication est aussi bien gardé que celui de certaine pâte à tartiner ou autre boisson pétillante... C'est le secret des grandes réussites !!!

Anonyme a dit…

Good article! We will be linking to this particularly great
article on our website. Keep up the good writing.


Also visit my blog; acoustic guitar a chord