mercredi 24 mai 2006

Patisseries à l'orange et chocolat

Complètement hypnotisée par les recettes de Mercotte et vraiment subjuguée devant son talent d'artiste (ex: gâteau "Opéra"), je me suis décidée d'essayer de faire des petites patisseries (12 moules à mini-cake) pour fêter le nouveau poste d'une amie, la veille d'un examen de finnois.
Pour l'instant, ces patisseries ne sont pas très originales mélant les parfums d'orange et de chocolat mais ce classique est bien bon et il me faut une petite trace de mes essais.

Crème au mascarpone orangée et chocolatée
- 100g de mascarpone
- 4 cuillères à soupe rases de cacao en poudre VanHouten
- 1/2 jus d'orange + zeste
- 3 cuillères à soupe légèrement bombées de sucre glace
Tout bien battre au fouet pour que la préparation ait une légère teinte de marron clair, goûter pour voir si le parfum d'orange se dégage bien du reste.

Crème au chocolat noir
- 6 cuillères de purée de noisette
- 150g de chocolat noir dessert
- mini écorces d'oranges confites
On fait fondre le chocolat avec la purée de noisette au bain marie, puis une fois fondu, on rajoute 4 cuillères à café d'écorces d'oranges confites.

Biscuits au Cointreau :
C'est le même biscuit que chez Mercotte pour l'opéra, sauf que j'ai rajouté 1 jaune d'oeuf, et mis à la place de la farine, de la poudre d'amandes + 1 pointe de cointreau. Pour la prochaine fois je diminuerai les doses de 1/3 car il nous en est resté vraisemblablement 1/3 (Le barbu étant rentré à l'heure qu'il fallait, il a vite fait d'engloutir le reste donc il n'y a jamais de perte chez nous, rassurez-vous). Ce qui fait par réduction :
- 3 oeufs (3 blancs, 2 jaunes)
- 20g de maïzena
- 20g de poudre d'amandes
- 1 cuillère à soupe de cointreau
- 35g de sucre
On étale le plus possible la préparation sur une plaque (soit beurrée, soit recouverte d'un papier sulfurisé) et on enfourne 5 à 10 min à 175°C.
Sortir du four et la déposer à l'envers sur du papier sulfurisé que l'on aura soupoudré de sucre granulé (comme pour les bûches). Découper 24 rectangles de la taille des moules à cake.

Maintenant que les préparations sont faites (dans l'ordre, crème au mascarpone, biscuit en train de cuire pendant qu'on fait la crème au chocolat/noisette au bain marie), on commence à remplir par couches les moules.
1) Dans des petits moules à cake (12), remplir le fond (10mm) de la crème au chocolat dessert/noisettes/oranges confites. Si il y en a trop, répartir ce qu'il reste équitablement entre chaque moule.
2) Tremper légèrement les premiers biscuits dans du cointreau avant de les disposer dans chaque moule après la crème au chocolat.
3) Verser la crème mascarpone/orange/chocolat dans chaque autant que vous voulez de manière à laisser de la place pour un dernier biscuit.
4) Disposer un deuxième biscuit (pas de trempage dans l'alcool cette fois), c'est la dernière couche théoriquement.
Mettre au congélateur de suite (une nuit au moins) en l'état (préparation dans les moules), avant de pouvoir passer à une dernière étape.

Dernière étape facultative, enrobage de chocolat blanc :
- 200g de chocolat blanc (peut-être moins)
Faire fondre le chocolat blanc au bain marie. Pendant ce temps, sortir le moule du congélateur, et démouler les patisseries que vous déposerez, côté biscuit (dernière couche) face au plafond, sur un papier alluminium en les écartant bien les unes des autres.
J'ai évidemment fait de grandes erreurs dans cette dernière étape d'enrobage. Vu que je suis tout à fait novice sur le maniement et la décoration avec du chocolat et surtout du chocolat encore tout chaud, j'ai loupé cette étape magistalement. Voilà c'est une expérience à refaire et si quelques personnes peuvent m'aiguiller sur les techniques d'enrobages (ustensiles et trucs à ne pas faire), je serais très heureuse d'en savoir un petit peu plus. En réalité, il me faudrait de la discipline pour lire d'autres blogs sur la patisserie et être un peu plus patiente et surtout moins ambitieuse pour une première patisserie sans bouquins. De toutes facçons, l'enrobage au chocolat blanc est tout à fait indispensable pour la dégustation de ces mini-gâteaux.
D'ailleurs en parlant de dégustation, remettre les gâteaux au congélateur une fois l'enrobage terminée.
a) Si vous souhaitez les manger dans la journée, alors prenez soi de les sortir du congélateur 2 heures avant, et de les disposez au frigo puis de les sortir définitivement dehors au moins 1 demi heure avant dégustation
b) Si vous souhaitez les conserver pour un autre jour, garder les au congélateur dans une boîte ou recouverts d'alluminium.
Voilà bonne découverte et à bientôt pour de nouvelles aventures pâtisseresques.

7 commentaires:

cocotte en chocolat a dit…

Miam ! Bravo, c'est génial Sev, ça devait être super bon !!!

Ninnie a dit…

Vraiment, tu n'as rien à envier à personne! C'est absolument magnifique! Ça doit fondre dans la bouche tout ça.

pimousse au chèvre a dit…

Oui c'est vraiment bon mais j'ai pas pu attendre la demi-heure hors du frigo ;-) Je suis trop gourmande.
M'enfin il m'en reste 11 autres (moins beau mais tout aussi bon) pour demain, la petite fête.
C'est vraiment facile à faire grâce aux moules en tout cas... MERCI les technologies et vos encouragements :-)))

tatyval71 a dit…

De quoi se régaler encore un peu.

Mercotte a dit…

Je découvre ton blog grâce à un lien technorati !
merci pour les compliments ! Tes gâteaux sont super ! Pour l'enrobage, il ne faut pas te mettre sur du papier alu mais sur une grille, ton gâteau doit tout juste sortir du congèle et tu verses le chocolat carrément dessus, sans économiser et vite la diiférence de t° va faire prendre le glaçage! Avec le chocolat blanc c'est délicat et je ne connais pas par coeur les dosages !

zoia a dit…

mon dieu je suis sincerement soufflée par tant de découvertes, jamais je ne pourrai egaler toutes ses saveurs ,moi qui me croyais bonne cuisiniere, merci de me ramener sur terre. Mais...peut être que je pourrai donner queques recettes qui vous plairont.

Elodie a dit…

Oh la la... Je suis enceinte et j'ai une furieuse envie de chocolat et d'écorce d'orange. En tapant ces mots sur google image, je suis tombée sur ton blog et... merci merci merci! Je ferai ça très vite!